Skip to content

Ecologie Politique et Rock'n'Roll

Le blog de Marine Tondelier, écologiste engagée à Hénin-Beaumont où l'avenir n'est pas noir, ni rose, mais vert! (et un peu sang et or)

Archives de Catégorie: Autre

Braderie de rentrée du 8 septembre 2013 à Henin-Beaumont

Stand EELV / Jeunes Ecolos

Nous sommes toutes et tous citoyens d’Hénin-Beaumont. Notre ville, notre quartier, notre rue, notre pâte de maison, nous les arpentons au quotidien. C’est justement pour cela que les idées pour améliorer notre cadre de vie doivent venir de chacun-e d’entre nous !

Rendez-vous dimanche, donc, sur le stand des jeunes écolos et d’Europe Écologie les verts rue Elie Gruyelle, où nous mettrons à disposition une grande carte de la ville pour que tout le monde puisse mettre en commun les problèmes, pistes d’améliorations ou solutions qu’il a en tête.

Vous pourrez le faire au moyen de petits drapeaux verts pour la propreté et les espaces verts, rouges pour la circulation en voiture, en vélo ou a pieds, jaunes pour l’urbanisme et l’aménagement de la ville ou encore orange pour le social, la citoyenneté et le vivre ensemble.

Pour qu’ensemble, nous imaginions un Henin-Beaumont plus agréable, plus convivial, et plus vert,

Stop à la morosité,

Stop au découragement,

Notre ville a un formidable potentiel… Exploitons le!

Les écologistes d’Henin-Beaumont vous proposeront également une boîte "un vœu pour Henin-Beaumont en 2014", pour que vous puissiez nous faire part de vos envies plus générales, dont nous pourrions nous faire les porte-voix dans les mois à venir.

Nous vous dévoilerons également 14 axes de programme pour les municipales 2014 sur lesquelles vous pourrez nous donner votre avis au moyen de gommettes vertes et rouges… Et surtout nous poser toutes les questions que vous voudrez!
Et pour celles et ceux qui ont besoin de se détendre et/ou de se défouler, le chamboule tout des préjugés d’extrême droite sera à disposition des petits et des grands!

Ainsi que des quartiers de pommes bio produites localement, parce que grâce au site des bon plans du bassin minier lancé l’année dernière( http://bassin-minier.fr/ ), nous avons trouvé plein d’endroits où nous en procurer ;)

Pour finir, vous pourrez repartir chez vous avec de la lecture : bilan des élus régionaux EELV NPDC, campagne de rentrée des jeunes écolos, lutte contre les gaz de houille et les lignes à très haute tension, etc.

En tout cas vous l’aurez compris, les écolos héninois sont en forme en cette rentrée. Nous nous concentrons sur le projet pour la ville plutôt que sur les querelles d’ego et de "places" pour les prochaines municipales … Et ça ne peut nous faire que du bien!

A très vite

 

1235379_567015736679329_61704043_n

L’équipe des coureurs "EELV" au départ du 10km de la braderie de Lille, en compagnie de leur secrétaire national Pascal Durand

 

Communiqué de presse du groupe EELV Bassin Minier

Le groupe EELV Bassin Minier a pris connaissance cet après midi de la condamnation de Gérard Dalongeville, ancien maire socialiste d’Hénin-Beaumont, pour détournement de fonds publics.

Cette condamnation, au-delà des réquisitions du ministère public, prévoit quatre ans de prison dont trois fermes, cinq ans d’inéligibilité et 50 000 euros d’amende.

Enfin, la justice se prononce. Puisse cet exemple garantir pour le bassin minier un avenir qui permette aux citoyens de reprendre confiance en la politique.

Europe Ecologie Les Verts qui avait très tôt dénoncé les méthodes de l’ancien maire se réjouit que la justice soit enfin passée, et espère que cela apportera un peu de sérénité à cette ville qui en a tant besoin.

Mais cette condamnation ne signifie pas pour autant la fin des soucis pour Hénin-Beaumont, qui dans les prochains mois devra continuer à lutter et pour le redressement de ses finances et de sa situation sociale, et contre la montée du Front National.

Une page se tourne dans le bassin minier. Nous espérons que la prochaine sera plus verte.

Photo: Damien Hensens

IMG_4474

En attendant Godot  la décision du Conseil Constitutionnel de demain, je sais que vous avez besoin de distraction….

Parce que cette épée de Damoclès plane depuis beaucoup trop longtemps au-dessus de nos têtes,

Parce que le stress c’est mauvais pour la santé

Parce que l’open-bar gratuit de frites au stade bollaert, c’est samedi seulement… et qu’il va quand même falloir se détendre d’ici là !

Comme promis, voici donc le récit de notre week-end dernier, dont on vous avait prévenu qu’il serait un weekend de challenges, tous placés sous la bannière de la défense droit de vote pour les étrangers !

Challenge #1 "Ah ouais, carrément ?"

C’est armés de cartes postales et de grands sourires que nous avons commencé ce weekend pour un boitage/tractage.

IMG_4320

Photo: Damien Hensens

Vous avez dit des cartes postales ?  Eh oui, des tractocartepostales destinées à ce bon vieux François Hollande, pour l’inciter à tenir parole et à accorder le droit de vote aux étrangers résidents en France. (d’ailleurs j’invite tous ceux qui ne l’ont pas encore fait à signer cette pétition).

IMG_4312

Photo: Damien Hensens

On a eu droit à des réactions un peu border line du genre "les droits des étrangers? ah non merci, ça ne m’intéresse pas"… Mais la réaction que l’on a préférée a commencé par de la surprise "Le droit de vote des étrangers ? genre carrément quoi!", pour se transformer en quelques secondes en "Mais ouais en fait, pourquoi pas, c’est normal quoi !". Bref, du boulot de terrain est encore nécessaire, mais il est possible de convaincre, sur ce sujet comme sur d’autres, du bien fondé de nos combats!

Challenge #2 "mais pourquoi tu cours ? "

Là aussi, vous étiez au courant, nous avons couru ce weekend un trail. Pour notre santé, pour nous changer les idées mais aussi pour le droit de vote des étrangers! (des dossards qui ont d’ailleurs permis de se faire des copains supplémentaires pendant la course).

IMG_4336

Photo: Damien Hensens

Oui je sais, on n’avait pas l’air spécialement fins au départ, mais rassurez vous, vu l’ambiance "carnaval de Dunkerque" du jour, on se fondait LARGEMENT dans la masse

IMG_4373

Photo: Damien Hensens

Le bilan: une fine équipe (Paul, Jordan et moi-même, des Jeunes Écolos, Clémence et Juliette, en soutien moral). Et 13 kilomètre dans la nuit, le froid et la pluie, mais surtout dans la bonne humeur, parce que c’est connu, l’ambiance est toujours plus conviviale à l’arrière de la course (là où tu vas rechercher ton camarade dans la boue, là où tu tiens la branche pour le suivant, là où tu fait des points d’infos touristiques pour les gens qui viennent de loin, là où tu entonnes "Aunord c’était les corons" en haut du terril et où tu reprends les plus grands tubes de Gilbert Montagné dans la descente – oui, ça devient une habitude, je sais, faut qu’on fasse gaffe – bref, là où tu mets deux fois plus de temps que le premier mais où tu prends le temps de profiter!).

IMG_4384

C’est donc 1h50 de rêve que nous avons vécu, à travers les champs, la voie ferrée désaffectée et les terrils du Parc des île, tout cela à la lueur de la lampe frontale. Le tout ponctué de "séquences émotion" (la mobilisation pour retrouver le chien d’un coureur dans les sous-bois, les chutes dans la boue et une interprétation très inspirée de "Saga Africa" sur la ligne d’arrivée). Alors c’est vrai qu’on était pas franchement frais après tout ça …

Image 15

Mais ce que l’on ne vous a pas dit, c’est qu’on a tellement vécu l’expérience à 200% que certains ont remis ça le lendemain matin, pour le cross de la Sainte-Barbe. Avec une performance honteuse qu’on ose même pas rapporter ici (félicitations à David Noël qui m’a LARGEMENT surclassée). Mais avec une bonne excuse pour pouvoir aller faire un casse de frites chez Gonzales (sans huile de palme, les frites, on a enquêté!).

Challenge #3 "décollage, collage et recollage"

IMG_4470

Enfin, le troisième volet de cette mission "droit de vote des étrangers" avait pour cible les panneaux d’affichage libre de la ville… (oui parce qu’on est écolos, qu’on respecte les règles, qu’on évite la pollution visuelle, tout ça, parce que je vous prie de croire qu’élections ou pas, les conneries continuent là-dessus et qu’on va finir par s’énerver –> la preuve en image)

IMG_4481

Il y a des affiches que l’on a recouvertes avec un plaisir non dissimulés…

photo-21

D’autres panneaux qui nous ont posé de véritables cas de conscience, du genre la fois où on a du trancher entre recouvrir Mickael Jackson et Jean-Luc Mélenchon (vous remarquerez qu’on a opté pour l’égalité de traitement, tout en leur sauvant la tête).

photo-22

Et puis en tant qu’écolos, on a aussi fait camion poubelle, parce que franchement, la guerre d’affiche que certains mènent laisse des traces dégueulasse et que c’est pas admissible lorsque l’on prétend vouloir faire de la politique et donc améliorer le quotidien des gens.

photo-23

Allez, on retourne à notre INTERMINABLE attente de la décision de demain, en espérant une bonne nouvelle, parce qu’il fait être clair et lucide: une nouvelle élection serait très compliquée pour la gauche. Et que si c’est ce qui nous attend, on a intérêt à bien profiter de cette dernière nuit de répit…

Je vous laisse donc, sur une dernière photo de ce week-end. Une photo qui apaise. Une photo qui met de bonne humeur. Une photo qui rappelle pourquoi on se bat !

A très vite

IMG_4474

Photo: Damien Hensens

Tags:, , , , , , , , , , , ,

Parce que maintenant on est au gouvernement, et qu’après le soutien sans participation, on ne voulait pas inventer la participation sans soutien (sauf sur le TSCG ;) );

Parce qu’on l’a entendu, re-entendu (et que ça a fini par nous obséder), "Le changement c’est maintenant" (et même des campagne du MJS comme quoi les Jeunes Écolos avec Hollande ça existait, que l’écologie était socialiste, le socialisme écolo, j’en passe et des meilleures);

Parce que déjà que sur le nucléaire on trouve le programme socialiste un peu ledg’ alors si en plus ils le respectent pas on est encore plus mal barrés (et inquiets pour la planète tout ça)

Les Jeunes Écologiste lancent l’association « Les amis du changement » pour encourager François Hollande et son gouvernement à tenir leurs promesses.

Avec lesamisduchangement.fr, nous encourageons François Hollande à tenir ses promesses… photos de soutien à l’appui! (parce que les écolos, de base, c’est sympa et convivial, sauf quand ça crève les pneus de votre 4*4 ou que ça vous parle avec un accent norvégien, ça on a compris).

Création de 150.000 emplois d’avenir pour l’insertion des jeunes, réduction de la part du nucléaire de 75% à 50%, mise en place de 500.000 «contrats de génération», taxation des transactions financières, encadrement des dépassements d’honoraires des médecins, droit de vote pour les étrangers non communautaires aux élections municipales en 2013…
François Hollande nous a fait rever (sisi, un peu quand même, rappelez-vous la fete à la bastille, quand on a dû écouter que des mecs son equipe de campagne nous expliquer comme quoi la France était libérée, tout ça…)

Le changement et les 60 engagements de campagne de François, on les a voulues, maintenant on veut les avoir!

Alors comme je sais que vous aussi, le principe est très simple : rendez-vous sur http://lesamisduchangement.tumblr.com/ et cliquez sur "encourager François" pour envoyer votre photo avec votre message !

Et à bientôt, pour de nouvelles aventures (dès que j’ai le temps – le changement, quand on est collaborateur parlementaire, c’est très chronophage -, je vous raconte la grande braderie d’Hénin-Beaumont de dimanche, et comment notre stand "chamboule-tout contre les préjugés " nous a permis de combattre l’intolérance… Et de nous transformer en garderie ;) ),

Retrouvez-les aussi sur Facebook et sur Twitter

Tags:, , , , , , , , ,

MHAN, AEI, Le Trèfle, … : attention à ces "écolos" qui poussent comme des champignons à chaque législative !

A chaque élection législative c’est la même chose : il y a sur chaque circonscription jusqu’à 5 candidats se revendiquant de l’écologie ! Vous connaissez bien "Europe Ecologie les Verts" (EELV) avec Cécile Duflot, Jean-François Caron,  Daniel Cohn-Bendit, José Bové, Dominique Voynet… Mais qui sont les autres ?

Il y a une explication simple à cette abondance : le financement public des partis politiques est calculé en France à partir du nombre de voix réalisé aux élections législatives. La loi prévoit qu’un parti reçoit environ 1,68 € par an et par voix sur cinq ans (s’il a passé le seuil de 1% des voix dans 50 circonscriptions). Cela fait vite beaucoup d’argent. Par exemple, Le Trèfle a reçu près de 800 000 € depuis 2007 ! Vous connaissiez Le Trèfle ? Dur de dire ce qu’ils ont fait sur le terrain depuis 5 ans et comment ils dépensent cet argent public.

Contrairement à EELV, ces mouvements ne se présentent pas aux autres élections nationales et locales (à quelques exceptions près) car elles ne "rapportent" pas d’argent !

Contrairement à EELV, ils ne sont donc pas présents dans les conseils municipaux, généraux, régionaux et au parlement européen.

Contrairement à EELV, ils n’ont pas d’adhérents ou très peu, et ne font donc aucun travail de terrain.

Néanmoins, ils ont un point commun : ils s’affichent tous comme étant "ni de gauche ni de droite". Alors qu’en réalité leurs dirigeants et leurs alliances penchent toujours à droite, et parfois vraiment très à droite. Petite revue d’effectifs :

- Le MHAN et Le Trèfle : ils sont tous les deux alliés pour ces législatives avec le Parti Radical (Jean-Louis Borloo), partenaire de toujours de l’UMP. Les raisons peu glorieuses de cette alliance sont à lire dans la presse.

- l’Alliance Ecologique Indépendante (AEI) co-fondée par le chanteur Francis Lalanne et Mr Governatori, ancien adhérent de l’UDF (le parti de Giscard d’Estaing !). En 2012 ce mouvement a sollicité Brigitte Bardot pour être candidate à la présidentielle, mais cette dernière a préféré soutenir Marine Le Pen…

- Évoquons aussi CAP21, le mouvement créé par Corinne Lepage (ancienne ministre dans le gouvernement RPR d’Alain Juppé). Jusqu’en 2010, Cap21 faisait parti du MoDem de François Bayrou puis a soutenu François Hollande en 2012 en refusant de participer aux primaires de l’écologie organisées par EELV.

Les 10 et 17 juin prochains, ne vous trompez pas de bulletin, votez Europe Écologie Les Verts !

Tags:, , , , , , ,

A j-4 du premier tour des élections législatives, nous vous donnons rendez-vous demain pour les deux derniers "temps forts" de cette campagne (même si bien sur nous continuerons parallèlement les marchés (Libercourt et Noyelles Godault demain et LE fameux marché d’Hénin vendredi) et le porte à porte.

Certains d’entre vous ont surement vu "déferler" la vague verte lors des élections présidentielles : le premier numéro d’Écologie Hebdo, que vous pouvez retrouver ici. A l’occasion des élections législatives, c’est donc le deuxième du nom qui sort de presse, l’Écologie Hebdo n°2, qui vous pouvez consulter ci-dessous.

Si vous aussi vous faites parti des ces irréductibles membres du club "je préfère lire sur du papier que derrière un écran", sachez que demain matin, dans toutes les gares de France, les militants d’Europe Écologie Les Verts distribueront gratuitement cette nouvelle édition. Pour notre part, nous serons en gare d’Hénin-Beaumont et de Libercourt très tôt pour vous fournir de la lecture pour le TER (sympas les écolos!)

Jeudi soir, nous tiendrons également une réunion-débat au Café Bellevue, sur la place centrale, à partir de 19h00. C’est LE moment ou jamais de venir nous rencontrer pour échanger autour des solutions écolos, les seules solutions d’avenir, que nous proposons pour le bassin minier. Ce sera l’occasion de poser toutes vos questions, ou simplement de nous apporter votre soutien ! (cliquez ici pour retrouver l’évènement Facebook et y inviter vos amis!).

Si vous ne pouvez être parmi-nous, n’hésitez pas à nous poser vos questions par mail ou en commentaire de cet article !

A très vite !

Tags:, , , , , , , , , ,

Ça y est, après quelques jours mouvementés dans la dernière ligne droite de cette campagne, petit retour comme promis sur le meeting du 31 mai!

Nous avions donné rendez-vous aux héninois à la salle des fêtes d’Hénin-Beaumont, là-même où il n’y a pas si longtemps que ça, Marie-Claude fêtait son anniversaire ! Et avant toute chose, je tiens à remercier ici Johann qui a organisé d’une main de maître ce meeting, de A à Z, avec l’aide de Marie-Claude, Isabelle, Annick, Paul, et Clémence! Sans eux, rien n’aurait été possible !

La soirée était animée par Marc Boulnois que je souhaitais aussi remercier ici ! Et qui a mené tambour battant la "cérémonie"


C’est donc Marie-Christine Blandin, première présidente de région verte en France (le Nord-Pas-de-Calais) et Sénatrice du Nord qui a ouvert le bal avec beaucoup d’humour:

" Marine, il faut être réaliste, voici ce que pensent les journalistes, et les gens: MAIS QUE PEUT FAIRE L’ÉCOLOGIE POUR LA CIRCONSCRIPTION D’HENIN BEAUMONT ?

 Galère, chômage, metaleurop et impunité, pollutions, détournements de fonds publics et gestion hasardeuse, solutions bétonneuses, dérives des hypermarchés, investissements de ceux qui hier donnaient du travail et aujourd’hui se nourrissent de la conso des pauvres, à grand renfort de publicités et d"offres de crédits revolving.

 MAIS QUE PÈSE CETTE JEUNE FEMME FACE AUX MASTODONTES DE LA POLITIQUE?

 Elle n’a pas été candidate à la présidentielle, ou ministre, ou n’a jamais cumulé…

 Marine, je suis venue te dire de te préparer, car tout peut arriver…

 Les questions que je viens de te citer, sont celles que j’ai entendues en 1992 quand les Verts avaient proposé que je me présente "pour témoigner" (qu’ils disaient) à la Présidence de la Région."

Puis c’était au tour d’Hélène Flautre, eurodéputée de la région "Grand Nord", de monter à la tribune pour démontrer que la stratégie "front contre front" n’est pas la meilleure idée pour le bassin minier, et que nous avons besoin d’élus qui travaillent, ce qu’elle ne voit pas les deux eurodéputés candidats sur la circonscription beaucoup faire à Bruxelles.

Après ces deux beaux discours, le groupe "Back to the roots" nous a accompagné le temps d’une petite pause …

… autour d’un buffet (de produits locaux bien sûr) préparé par Marie-Claude, Annick et Isabelle !

Puis nous nous sommes re-concentrés, avec une intervention de Jean-François Caron qui nous a expliqué à quel point l’écologie pouvait transformer un territoire et ses habitants, en prenant pour exemple son travail à Loos en Gohelle. Comme quoi l’écologie, c’est possible aussi dans le bassin minier!

Et même le déclenchement surprise (et intentionnel mais pas de notre côté si vous voyez ce que je veux dire) de l’alarme incendie ne nous a pas arrêté: oui oui, on s’est pris à rêver d’un bassin minier vert, réconcilié, modernisé. Vraiment, cette campagne nous aura réservé des surprises jusqu’au bout!

Enfin, et puisque je sent que vous vous impatientez , voici la vidéo du discours que j’ai ensuite prononcé…

Et pour ceux d’entre vous qui préfèrent la lecture (où qui souhaitent en avoir la version complète et brute), en voici la trame écrite!

Ce qui est sûr, c’est que la salle était attentive!

Et pour finir, Pascal Durand, porte parole national d’Europe Écologie Les Verts qui s’était démené pour nous rejoindre malgré les bouchons, est venu conclure ce meeting en saluant l’enthousiasme et le travail de terrain des militants du bassin minier.

Vous pouvez retrouver les photos du meeting en cliquant ici

Tags:, , , , , , , , ,

En ce lundi pluvieux, la première règle militante était de sortir couverts… Mais de sortir quand même parce que dans cette élection, c’est bien connu, tout se joue au mental (NDLR: l’équipe de Madame Le Pen avait indiqué aux journalistes que rien n’était prévu ce matin, du fait du temps –> petits joueurs). Nous, de toute manière, après la grêle de la fois dernière lors de la venue de Noël Mamère, on n’a plus peur de rien niveau météo ;)

Et les gens nous l’ont d’ailleurs bien rendu! Enfin les motivés, qui eux aussi avaient le courage d’affronter la pluie… Et nous ont écoutées (équipes très féminines chez EELV ce matin) avec la même attention. Seule différence: ils étaient moins nombreux que d’habitude!

Quand l’eau a commencé à s’infiltrer dans nos pompes et que vraiment on a fini par avoir très froid, les camarades du Front de Gauche nous ont même offert l’asile politique sous leur tente, à l’invitation de Mister Mélenchon himself, qui en a profité pour me féliciter à nouveau de ma prestation au débat télévisé de samedi  matin (j’y viens, j’y viens).

Bref, la solidarité était la règle sur le marché ce matin (normal, on est dans le bassin minier). Y compris du côté des commerçants, qui nous ont ravitaillées en gâteaux polonais :) Aaaaaaah, les campagnes dans le Nord Pas de Calais !

Mais puisque c’est ce que je vous ai promis dans le titre de l’article, revenons donc sur le débat de samedi matin, entre Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, Philippe Kemel, Jean Urbaniak et moi-même.

La journée avait commencé quelque part entre twitter, un grand bol de thé et mes fiches (en mode préparation de l’oral bac français).

Le tout dans une ambiance assez détendue, car comme je l’avais expliqué aux journalistes la veille et comme je le leur ai répété en arrivant au siège de France 3 Nord-Pas-de-Calais le matin même, je n’étais pas plus stressée que ça, mais plutôt confiante dans mes idées, dans mon programme et dans ma manière très sereine d’aborder cette élection…

Nous avions rendez-vous à Lille à 10h30, et déjà, les caméras faisaient le pied de grue devant le siège de France3 Nord-Pas-de-Calais. L’occasion de recueillir quelques "impressions" pré-débat.

Une fois arrivée, direction le maquillage, moment toujours angoissant pour les écolos ("ya pas de paraben hein?", "léger léger, j’ai pas l’habitude"…)

Puis attente dans le hall, où l’on croise les autres candidats et leurs équipes, plus ou moins décontractées d’ailleurs. LE moment d’écouter les précieux conseils de dernière minute de Dominique Plancke.

Une fois tous les participants arrivés et maquillés, nous avons rejoint le plateau…

… pendant que les comités de soutiens prenaient place devant les écrans!

Le "live-twitt" pouvait commencer en direct sur internet, et il semblerait que le match ai tourné en notre faveur ;) Merci d’ailleurs à tous ceux qui m’ont envoyé des messages d’encouragement / de félicitation avant, pendant et après le débat. Ca m’a touchée et motivée, mais la campagne ayant un rythme particulièrement effréné dans cette dernière ligne droite, je n’ai pas eu le temps de répondre à tout le monde :/ J’ai par contre bien retenu que selon un sondage non pas sorti des urnes mais sorti de la twitt-line du contempteur, j’aurais recueilli 82% des suffrages!

En tout cas, une heure plus tard, lorsque je suis sortie du plateau sans trop savoir ce qu’avait donné ma prestation, j’ai eu la bonne surprise d’être félicitée par tout le monde. Apparemment personne ne s’attendait à ce que je sois aussi efficace (ça fait plaisir :/) et tout le monde a apprécié l’esprit de mes interventions (ça fait plaisir :) ). Même Jean-Luc Mélenchon a tenu à me faire part de ses impressions…

Mais aussi Véronique Marchand, animatrice du débat, qui m’a assurée que même si le fait de m’inviter avait fait débat, elle ne regrettait pas de l’avoir fait car j’avais dynamisé et rafraîchi le tout.

J’en conclus donc que j’ai réussi cet examen de passage … Je viens même de recevoir un coup de téléphone du Canada de quelqu’un qui venait de visionner le tout et tenait à me faire part de ses encouragements "même s’il ne vote ni à hénin ni pour les écolos".

Et sur Médiapart, il y a des rumeurs comme quoi je serais "la seule candidate à faire "vibrer" Hénin-Beaumont. Et c’est pas moi qui le dit, c’est un socialiste ;)

Mais le mieux, c’est que vous vous fassiez votre idée par vous même, en regardant ci-dessous la vidéo du débat en streaming!

Pour les pressés, vous trouverez également ci-dessous le passage qui a été mis en avant par les médias. Et celui pour lequel beaucoup d’habitants m’ont remerciée d’avoir exprimé le fond de leur pensée car oui, ce climat de guerre civile, on en a marre!

Sinon, le deuxième élément que les gens évoquent le plus souvent lorsqu’ils viennent me parler du débat, c’est la désormais célèbre phrase de Urbaniak, "le carré de l’hypoténuse parlementaire est égal à la somme de l’imbécillité construite sur ces deux bords extrêmes". Il paraît qu’il y en a qui cherchent encore le mystérieux sens de cette tirade… Mais au moins ça nous fait un jeu pour animer les pluvieuses journées de Toussaint auxquelles on a droit en ce moment…

 Allez, je vous laisse, j’ai rendez-vous sur le parking d’Ikea (non non, pas de Babou) pour discuter transformation du paysage beaumontois… Et il y a beaucoup de choses à dire!

Tags:, , , , , , , , ,

A l’occasion du dernier Conseil Fédéral d’Europe Ecologie Les Verts, les copains de la grande famille écologiste ont souhaité enregistrer un petit message à l’attention des habitants de la 11ème circonscription du Pas-de-Calais.

Petit jeu: deux Ministres (ils ne l’étaient pas encore à l’époque) se cachent dans cette video, saurez-vous les retrouver? Avec aussi Yves Cochet, Karima Delli, Jean-Paul Besset, Alain Lipietz, Aline Archimbaud, Dominique Voynet, Jean Desessard et Eva Joly!

Comme eux, retrouvons nous le jeudi 31 mai à 19h00 à la salle des fêtes d’Hénin-Beaumont (rue Voltaire) pour notre grand meeting-concert, avec:

    > Marie-Christine BLANDIN, ancienne présidente de la région Nord-Pas-de-Calais, sénatrice du Nord-Pas-de-Calais
    > Jean-François CARON, Marie de Loos-en-Gohelle, Président du groupe EELV du conseil régional du Nord-Pas-de-Calais
    > Hélène FLAUTRE, députée européenne du Nord-Pas-de-Calais
    > Pascal DURAND, porte-parole national d’Europe Écologie Les Verts


Un buffet sera servi et un concert suivra les prises de parole des intervenants : "Back to the Roots" ! L’entrée est bien sûr libre et gratuite !

C’est le moment d’échanger autour des solutions que proposent les écologistes pour sortir de la crise, augmenter le pouvoir d’achat, prendre en compte la santé au travail, vivre mieux tout simplement !

Pour rappel et parce que beaucoup de gens nous posent la question, la 11e circonscription regroupe : Carvin, Courrières, Leforest, Montigny-en-Gohelle, Oignies, Libercourt, Rouvroy, Méricourt, Drocourt, Evin-Malmaison, Hénin-Beaumont, Dourges, Courcelles-lès-Lens, Noyelles-Godault

Tags:, , , , , , , , , , , , , , ,

En ce jeudi férié de l’ascension, nous sommes allés à la rencontre des habitants de la 11ème circonscription du Pas-de-Calais pour parler "emploi". Petit retour sur une journée bien remplie!

Tout a commencé (très tôt) ce matin dans #monamiletrain par une bonne heure et demi de pliage de notre tract  «l’emploi, parlons-en ! », activité qui a eu le mérite d’achever de me réveiller et de m’échauffer pour les 4 jours d’actions intensives à venir autour des questions d’emploi dans le bassin minier.

Comme nous vous l’annoncions il y a quelques jours, ce sont 31600 emplois qui ont été supprimés en deux ans dans le bassin minier. Accompagnés de notre nouvel ami "Nestor le Mort" , nous sommes allés à la rencontre des habitants de la 11ème circonscription pour leur expliquer que les écolos ont les solutions non seulement pour créer des emplois, mais qui seraient en plus des emplois de qualité et respectueux des hommes. Car avoir du travail est une chose. Mais pas en être malade en est une autre! Oui au travail, oui à la santé!

Après les marchés de Noyelles-Godault et Libercourt, nous nous sommes rendus à la Foire à la ferraille de Carvin, où nous avons croisé pratiquement tous les candidats…

Et où je n’ai pu m’empêcher ni de tester mon adresse au stand scout, ni d’exécuter quelques pas de danse avec les Clubs Country de Carvin et de Libercourt!

S’en est suivie une après midi plus calme, durant laquelle j’ai eu l’occasion de m’entretenir avec une journaliste du Figaro, puis de me promener dans le centre ville pour engager la discussion avec les passants et me détendre autour d"une bonne bière au Chanzy, en compagnie de ses habitués et de leurs débats politiques rocambolesques!

A demain, pour de nouvelles aventures!

Tags:, , , , , , , , , ,

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 3  444 followers

%d bloggers like this: