Skip to content

Ecologie Politique et Rock'n'Roll

Le blog de Marine Tondelier, écologiste engagée à Hénin-Beaumont où l'avenir n'est pas noir, ni rose, mais vert! (et un peu sang et or)

Archives de Tag: Rouvroy

Après avoir pris il est vrai un peu de retard sur le blog et dans mes carnets de campagne (préparation du meeting et débat obligent), profitons de ce dimanche pluvieux pour revenir sur ces derniers jours de campagne…

Jeudi matin, après deux jours de boulot pour avancer les dossiers, reprise des congès, et donc de la campagne!

Une bonne matinée passée à Libercourt, pour un désormais classique tour du marché tracts à la main… Et des discussions avec tout type de personnes, petits et grands!

Matinée qui a bien sûr vu défiler (souvent au pas de course) certains de mes concurrents: Jean Urbaniak, Marine le Pen et Philippe Kemel, les deux premiers passant il faut le dire plus de temps devant les caméras qu’avec les gens, mais à chacun sa méthode me direz vous!

 L’après-midi a été consacrée, avec l’aide précieuse des copains, à préparer la salle des fêtes pour le meeting du soir. Ecriture du discours, préparation de salades pour le buffet, affiches, tests son avec le groupe "Back to the roots" venu pour animer la soirée, bref, une après midi bien chargée… et système D! Car comme je l’ai expliqué le soir, "l’homme n’est jamais aussi créatif que sous la contrainte" (ça c’est du Nicolas Hulot dans le texte) et que vu notre contrainte budgétaire, on est très, mais alors très très très créatifs ;)

Je reviendrai plus longuement sur le meeting dans un article ultérieur, pour ne pas alourdir cet article, mais vous en trouverez en attendant un compte rendu ici par la Voix du Nord, et passe donc tout de suite au vendredi et à notre stand très vert, tenu sur le marché d’Hénin toute la matinée, dans la joie et la bonne humeur!

Il était quand même vachement plus sympathique que ce que nous proposaient certains tracts nauséabonds distribués en personne par Serge Ayoub.

Lorsque je l’ai interpellée là dessus au moment où elle passait devant notre stand en lui demandant si elle était contente, Marine Le Pen a expliqué ne rien avoir à faire avec ça. Toujours est-ils que si ces militants choisissent aujourd’hui de venir "faire le marché" d’Hénin-Beaumont, c’est bien parce qu’elle a fait de notre ville un symbole de l’extrême droite. Et que cela est de son entière responsabilité puisque cela fait partie de sa stratégie. (bon, et je précise avant de subir des récriminations que je ne suis pour rien au TRES MAUVAIS jeu de mot offert par le nom du magasin de pompe-funèbre qui sert d’arrière plan à cette photo…)

Comme depuis le début de la campagne, nous ne nous sommes pas laissés déconcentrer et avons continuer à échanger avec les habitants. Sans lâcher nos tracts, même pour répondre à RFI (et en anglais s’il vous plaît!)

Après une récup’/frite bien méritée…

Nous avons emmené les copains qui ne connaissaient pas sur le site de la friche Benalu, évoqué la veille au meeting, décharge à ciel ouvert pleine d’amiante (brûlant les arbres) à quelques pas d’une habitation (d’une militante écologiste mais c’est une autre histoire). Et en avons profité pour nous promener sur le site du terril Jean Macé, en nous disant que vraiment, ça ferait un magnifique espace vert potentiel si on le nettoyait et l’aménageait, ne serait-ce qu’à minima!

La journée s’est terminée à Roubaix, où je suis allée assister au meeting de soutien à la candidature de Slimane Tir, notre futur Député écologiste du Nord, en présence de Cécile Duflot et de Martine Aubry. Oui oui oui, j’avoue que ça fait bizzarre un meeting commun EELV/PS de premier tour. Mais l’ambiance était bonne et les discours des deux responsables de partis percutants!

Le samedi, c’était le jour du fameux débat télévisé, auquel j’étais conviée, ainsi que Philippe Kemel, Jean Urbaniak, Jean-Luc Mélenchon et Marine le Pen, et auquel je consacrerai également très rapidement un article complet car j’ai beaucoup de choses à en dire ;) En attendant, vous pouvez le visionner et le revisionner ici en intégralité .

Ce week-end militant s’est terminé par un tour au marché aux puces de la cité Darcy, où j’ai été invitée à improviser la coupe du meilleur pucier (à Marie-Christine et à Jérôme, les deux élus du jours!), puis au marché aux puces de Rouvroy

Avant de terminer par une touche festive sur la place de la République d’Hénin-Beaumont, où se tenait le grand rassemblement "Goûtons l’avenir", organisé par la Générale de l’imaginaire. Une bonne dose d’humour, de créativité et de vivre ensemble. Une occupation pacifique d’un parking bien plus agréable comme ça que plein de voitures. Bref, une bouffée d’oxygène SALUTAIRE pour la ville :)

Et parce que je suis sincère, opération "dimanche-confession": je vous avoue que j’ai jamais réussi à faire plus de deux mètres avec le "vélo-qui-fait-du-café-quand-on-pédale". J’en suis pas fier vu que pour une écolo, ça fait quand même tâche… Mais en même temps, paraît que pas grand monde y arrivait, et que les tâlons étaient une circonstance atténuante… Ca plus le fait que je ne boive pas de café de toute manière … ;)


Tags:, , , , , , , , , ,

Forts de nos enseignements de la veille (remember les coups de soleil), nous avons commencé la journée de campagne de ce matin par nous tartiner de crème soleil. Mais comme on avait décidé d’avoir pas de bol, cette opération s’est révélée être complètement inutile, rapport au temps de mois d’octobre que l’on s’est coltinés.

Mais comme rien n’arrête un écolo en campagne, nous avons scrupuleusement suivi le programme prévu!

Le matin, "Nestor le Mort" effectuait sa dernière sortie, l’action "emploi" ayant été prévue pour ne durer que le temps du week-end de l’ascension. Accompagné de ses tracts sur les solutions écologistes pour créer des emplois de qualité et bons pour la santé, il était ce matin sur le marché de Courcelles, et ça nous a encore une fois permis d’engager des discussions fort intéressantes, notamment avec des anciens de MetalEurope sur la santé au travail.

Mais aujourd’hui, c’était surtout la fête à Beaumont! Après le marché aux puces de la veille dans le quartier de mes grands parents paternels, j’étais donc du côté de ma famille maternelle pour profiter de ce dimanche "de ducasse" (avec la tarte à gros bords qui va avec).

On a improvisé la visite d’une ferme (la ferme voisine de la maison de mon arrière-grand-mère) que les nouveaux propriétaires sont en train de rénover avec toute la collection des équipements "écolos" (panneaux solaires, aquathermie, etc).

Mais on a aussi pas mal décompressé, autour d’une bonne frite au Mundakafé et d’une séquence "auto-tamponneuses écolos" (voiture électrique, conduite à gauche et tamponnage pacifiste).

La journée s’est terminée à Rouvroy, pour la finale de la rencontre régionale "cerfs-volants".

Mais plutôt que de vous raconter comment on a sagement suivi l’initiation au cerf-volant et été (presque) bons, je vais revenir sur LE sondage du jour. Celui qui donne Mélenchon gagnant sur Marine Le Pen, c’est une chose et une très bonne nouvelle, mais aussi celui qui donne "Maryse Tondelier à 2,5%".

Comme Maryse Tondelier a l’air d’être la candidate écologiste pour l’IFOP, j’en déduis qu’ils parlent de moi. Et ça m’inspire quelques réflexions

–> Difficile de faire confiance à un institut de sondage qui se gourre déjà dans le prénom des candidats

–> Si Maryse Tondelier est à 2,5 et Marine Tondelier aussi, en tout ça nous fait au moins 5%

–> Décidément j’ai des problèmes avec mon prénom

–> Ca me rappelle que quand je suis née et que ma grand mère était à Berck sans téléphone, si bien que mon grand-père a dû passer par la voisine d’en face pour passer le message, le téléphone arabe a fait qu’elle a cru, l’espace de quelques jours, que je m’appelais "Maryse". Et que ça l’avait fortement contrariée

Bref: on ne se laissera pas abbatre par les sondages, surtout que la campagne officielle ne commence que demain! Et on vous donne d’ailleurs rendez-vous lundi 21 mai à 14 heures au Chanzy pour notre conférence officielle de lancement de la campagne EELV sur la 11ème circonscription du Pas-de-Calais.

Tags:, , , , , , , , , , , , ,

Troisième jour de soleil de suite sur la 11ème circonscription! Décidément, cette campagne nous réserve bien des surprises :)

Les membres du comité de soutien avaient rendez-vous hier matin à 9h30 sur le marché de Méricourt, ville découpée entre notre circonscription et la 3ème, celle où se présente Jean-François Caron.

Après une heure d’échanges sereins et forts agréables, nous avons pris la route pour Carvin, où le marché était beaucoup plus agité. Marine Le Pen venait d’y faire un bref passage, et Mélenchon était dans le secteur, attirant inévitablement les curieux, les fans… et les journalistes! Nous avons eu l’occasion de brièvement échanger sur la circonscription et sur la place des femmes en politique, autour de pâtisseries marocaines (note pour la fois prochaine, ne pas manger quand des gens te prennent en photo).

Le cap a ensuite été mis sur Hénin-Beaumont et plus particulièrement sur le quartier du champ de l’abbaye, qui tenait son marché aux puces annuel. L’occasion de faire ami ami avec les animaux …

… Mais aussi de se détendre un peu au soleil… Et de tester l’atelier karaoké… En adressant un petit message à Marine Le Pen, aux premières loges, sur du Gilbert Montagné (sisi). Un moment épique de politique non politicienne, dont on vous promets la video (A NE PAS RATER) demain sur le blog!

Nous nous sommes ensuite rendus à la 3ème rencontre régionale de Cerfs-Volants au Parc des Iles à Rouvroy, le seul endroit du bassin minier où les gens étaient un peu déçus du (trop) beau temps, qui empêchait les plus gros cerfs-volants de décoller.

On a recrée une ambiance "Woodstock" l’espace de 10 minutes…

En en a profité pour se défouler en escaladant le terril, et bénéficier ainsi de l’extraordinaire panorama sur les terrils de Loos-en-Gohelle et sur une bonne partie du secteur "Pas-de-Calais" du Bassin Minier, sur fond d’explications historiques et géologiques très poussées :)

La journée s’est terminée par une bonne séance de porte à porte avenue des déportés, qui a permis à la fois de répondre aux questions des habitants sur l’élection elle-même (quand, pourquoi faire, comment faire) mais également sur l’intérêt de voter écologiste.

Bref, encore une journée bien remplie, dont on s’est remis en jouant au badminton, en se tartinant de biafine (sisi), et en préparant la journée suivante en pliant des tracts devant la finale de la Coupe de la ligue :)

Tags:, , , , , , , , , , , ,

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 3  444 followers

%d bloggers like this: