Skip to content

Le blog de Marine Tondelier

Elue municipale écologiste d'opposition à Hénin-Beaumont

Tag Archives: Tractage

Troisième jour de soleil de suite sur la 11ème circonscription! Décidément, cette campagne nous réserve bien des surprises :)

Les membres du comité de soutien avaient rendez-vous hier matin à 9h30 sur le marché de Méricourt, ville découpée entre notre circonscription et la 3ème, celle où se présente Jean-François Caron.

Après une heure d’échanges sereins et forts agréables, nous avons pris la route pour Carvin, où le marché était beaucoup plus agité. Marine Le Pen venait d’y faire un bref passage, et Mélenchon était dans le secteur, attirant inévitablement les curieux, les fans… et les journalistes! Nous avons eu l’occasion de brièvement échanger sur la circonscription et sur la place des femmes en politique, autour de pâtisseries marocaines (note pour la fois prochaine, ne pas manger quand des gens te prennent en photo).

Le cap a ensuite été mis sur Hénin-Beaumont et plus particulièrement sur le quartier du champ de l’abbaye, qui tenait son marché aux puces annuel. L’occasion de faire ami ami avec les animaux …

… Mais aussi de se détendre un peu au soleil… Et de tester l’atelier karaoké… En adressant un petit message à Marine Le Pen, aux premières loges, sur du Gilbert Montagné (sisi). Un moment épique de politique non politicienne, dont on vous promets la video (A NE PAS RATER) demain sur le blog!

Nous nous sommes ensuite rendus à la 3ème rencontre régionale de Cerfs-Volants au Parc des Iles à Rouvroy, le seul endroit du bassin minier où les gens étaient un peu déçus du (trop) beau temps, qui empêchait les plus gros cerfs-volants de décoller.

On a recrée une ambiance « Woodstock » l’espace de 10 minutes…

En en a profité pour se défouler en escaladant le terril, et bénéficier ainsi de l’extraordinaire panorama sur les terrils de Loos-en-Gohelle et sur une bonne partie du secteur « Pas-de-Calais » du Bassin Minier, sur fond d’explications historiques et géologiques très poussées :)

La journée s’est terminée par une bonne séance de porte à porte avenue des déportés, qui a permis à la fois de répondre aux questions des habitants sur l’élection elle-même (quand, pourquoi faire, comment faire) mais également sur l’intérêt de voter écologiste.

Bref, encore une journée bien remplie, dont on s’est remis en jouant au badminton, en se tartinant de biafine (sisi), et en préparant la journée suivante en pliant des tracts devant la finale de la Coupe de la ligue :)

Mots-clés : , , , , , , , , , , , ,

Ce soir à minuit, la campagne officielle pour le premier tour de la campagne présidentielle prendra fin, et ce billet est donc ma dernière chance pour vous convaincre d’aller voter Eva Joly…

Tractages mardi dernier sur le marché d’Hénin avec Eva Joly et Cécile Duflot, samedi dernier sur le marché de Carvin, et ce matin en gare de Libercourt puis à nouveau sur le marché d’Hénin: on ne pourra pas nous reprocher de ne pas avoir fait campagne!

Samedi dernier à Carvin

Ce matin sur le marché d’Hénin, plusieurs personnes sont venues me dire qu’elles avaient entendu qu’Eva avait gagné le procès que Marine Le Pen avait intenté contre elle pour diffamation. Et qu’ils avaient beaucoup aimé, dans son dernier meeting au cirque d’hiver à Paris, le passage qui, en réponse à Madame Le Pen et à ses partisans, clamait: « Nous sommes chez nous, nous les Français et les Françaises, métèques venus des quatre coins du monde pour faire la France, les Polaks, les Portos, les Ritals et les Espingouins, nous les Youpins, les Nègres, les Bougnoules, nous les Norvégiennes ménopausées ! « 

Sur ce, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un très bon vote dimanche et à vous dire « à lundi », pour partager nos réactions.

Mais avant, une dernière anecdote: j’étais ce soir à l’assemblée du Crédit Mutuel d’Hénin-Beaumont (une banque éthique, avec des sociétaires qui prennent ensemble les décisions, tout ça ;) qui avait lieu à l’Escapade. J’y allais vraiment en dehors de toute démarche politique, je suis arrivée au dernier moment, me suis assise tout au fond pour ne pas me faire remarquer … Sauf qu’est venu le moment de la tombola (étaient mis en jeu 10 lots plus MAGNIFIQUES les uns que les autres). Et là… « le 1er lot, deux magnifiques cassolettes en porcelaine, sont attribuées àààààààààààà ……. MARINE TONDELIER ».

Question discrétion c’était loupé (en plus pour une fois que je gagne quelque chose!)

Bref, à la sortie, les gens se bousculaient pour voir ce que j’avais gagné car l’histoire des « cassolettes » avaient aiguisé leur curiosité… Et là un ami de mes grands parents m’a dit « moi je gagne jamais rien dans ces trucs là ». Et quand je lui ai expliqué qu’en vrai normalement moi non plus, il m’a répondu « et bien vous voyez, les bonnes surprises, ça arrive! »

Et bien oui, ça arrive. Et peut être que les écolos en auront une dimanche soir (sauf si beaucoup de gens font comme mon frère, qui m’a annoncé avec un grand sourire qu’il avait décidé de voter « Mon cul » parce qu’il en a toujours rêvé – je suis désespérée).

Après tout, Eva a fait une très bonne fin de campagne, et le meeting de mercredi à Paris était vraiment réussi, avec toute la famille de l’écologie réunie autour de notre candidate!

Photo prise à la fin du meeting de mercredi soir au Cirque d’hiver à Paris

Et maintenant que François Hollande semble hors de danger, l’injonction du vote utile se fait moins pressante. Alors vous aussi, dimanche, votez pour le VRAI changement. Votez pour la planète. Votez Eva Joly :)

Mots-clés : , , , , , , , , , ,

Décidément, difficile de trouver le temps de poster un article par jour… Retour donc, en ce dimanche après midi, sur un week-end #DernièreLigneDroite avant les cantonales!

Vendredi, c’était opération « terrain en solo » à Quiéry La Motte, la ville du canton la plus proche de chez moi (elle a une frontière commune avec Hénin-Beaumont, et n’est qu’à deux minutes de chez mes grands-parents à qui j’en ai d’ailleurs profité pour aller rendre visite).

Quiéry-La-Motte, c’est environ 750 habitants, qui évoluent dans un environnement rural, très rural !

Et je vais vous dire, rentrer de Paris pour aller militer dans ce genre d’environnement, c’est un véritable régal! Les routes de campagne, les champs, les fermes, les poules sur les petites routes (sans compter le cochon sauvage rencontré sur un chemin de terre le week-end dernier à Souchez), ça ressource!

Le genre de petit village dont on tombe amoureuse. Où il est très agréable de tracter un après-midi ensoleillé. Où les gens discutent dehors, ensemble, parce que c’est l’une des premières belles journées de 2011 et que l’on en profite donc pour faire la causette avec les voisins à la sortie de l’école ou sur le trottoir.

Une belle journée, donc!

SAUF qu’un épisode m’a pas mal refroidie. En arrivant sur la place du village, après la session « étude du plan du village pour faire du « toute boîte » intelligemment sans rater de boîtes aux lettres et sans trop faire de détours, je me décide enfin à y aller. Sourire aux lèvres, tracts à la main, pleine de motivation. Un homme, la cinquantaine, vient de se garer juste à côté de moi. Je me lance: « Bonjour monsieur, je suis candidate aux élections can…. ». Il me coupe, sèchement: « Moi aussi, je suis candidat »… Euhhhh, cerveau qui turbine à 200 à l’heure… Et bam, l’évidence: j’ai affaire ici au candidat front national sur le canton, que j’aurais du reconnaître, puisqu’il est n°3 du FN au Conseil Municipal d’Hénin…  #VieDeMerde

Heureusement, c’était la seule mauvaise surprise de la journée! Quelques belles rencontres et discussions très intéressantes. Notamment avec un électeur FN qui, après 15 minutes de discussions, est reparti convaincu.

Ca confirme l’analyse suivante: les électeurs du FN sont, pour la majorité d’entre eux, des déçus du système en place, autant du gouvernement de l’UMP que de la gestion locale du PS. Alors le vote FN leur paraît comme la seule manière d’exprimer leur déception, leur « ras-le-bol » comme ils aiment si bien le dire. Mais une fois qu’on leur explique ce que serait une gestion FN de leur village, ils comprennent la contreproductivité du geste.

Il est aujourd’hui de la responsabilité des écologistes – puisqu’aucun autre parti ne semble en mesure de le faire , d’incarner cette alternative, cet espoir.

 

Alors le 20 et le 27 mars, votons! ( parce que c’est déjà pas mal)

 

Mais encore mieux,

votons l’exemplarité,

votons la proximité,

votons la confiance,

votons la crédibilité,

votons pour le non cumul,

le respect des engagements,

le renouveau en politique

et la biodiversité au sein de nos assemblées départementales

 

Votons pour les candidats soutenus par Europe Ecologie-Les Verts!

 

Au fait (et pour terminer), vous remarquerez, sur l’affiche ci-dessous, que dans un souci pédagogique, le Conseil Général du Pas-de-Calais ne parle plus d’élections « cantonales » mais « départementales »… c’est quand même assez symptomatique du manque de visibilité de cette élection et de sa méconnaissance par les français!

 

Mots-clés : , , , , , , , , , ,

Je vous ai aguichés hier avec cette histoire de venue de Mister Enzo en terre Ch’ti pour filer un coup de main sur le tractage à Souchez et assister à la signature du protocole d’accord entre Bernard Milleville et Europe Ecologie-Les Verts… Retour sur cette #TrancheDeVIe

 

Cette journée à commencé dans le FROID, en haut de la côte de Souchez, devant le Cimetière Anglais dit du « Cabaret Rouge » (Haut lieu de la Première Guerre Mondiale – 7 583 tombes) de Souchez.

 

 

Souchez, c’est un peu le fief de « l’adversaire » (enfin de son père mais du coup ça aide un peu quand même…). Mais nous étions en forme (et le froid était plutôt vivifiant…), et il en aurait fallu BEAUCOUP plus pour nous décourager!

 

 

Et on avait raison, d’ailleurs, de ne pas se laisser abattre a priori, parce que l’accueil a plutôt été très bon! Et c’est là qu’on se dit que l’écologie politique a de beaux jours devant elle: les gens sont de plus en plus réceptifs, de moins en moins réticents à nous écouter, et ça fait PLAISIR :)

Par contre on sentait quand même où on avait mis les pieds: le candidat local (enfin de Arras: effectivement c’est « proche de vous » comme dit l’affiche) avait allègrement commencé sa propagande deux jours avant le début de la campagne officielle, ce qui est plutôt illégal… #Huissier

 

Après avoir arpenté la ville et ses dénivelés sympathique, l’heure a été au recueillement et à la solennité: nous avions rendez-vous à 15 heures à Thélus pour la signature officielle du protocole d’accord entre Bernard Milleville, pour la Société Civile de Gauche, et Europe-Ecologie Les Verts, dignement représenté par

Marine Christine BLANDIN, Sénatrice du Nord

Jean-François CARON, Conseiller Régional et Maire de Loos en Gohelle

Vincen DHELIN, Secrétaire Régional d’Europe Ecologie-Les Verts Nord-Pas-de-Calais

Et beaucoup d’autres venus nous apporter leur soutien, dont des candidats des cantons alentours qui avaient gentillement pris une heure sur leur campagne pour venir assister au « mariage » ;-)

 

On a d’abord eu droit à un beau discours de Bernard, qui est revenu sur les raisons de sa démarche de partenariat avec EELV, fondée avant tout sur des valeurs communes… Puis tour à tour, les représentants d’EELV présents ont expliqué pourquoi Bernard serait élu et pourquoi il était important qu’il le soit!

 

Il était un peu solennel, ce moment: Bernard Milleville s’engageait! Officiellement. Et pas seulement pour les cantonales, mais pour les échéances à venir!

Europe Ecologie continuait son élargissement, poursuivait le rassemblement en s’ouvrant, dans le Nord-Pas-de-Calais, à la Société Civile de Gauche!

Ca faisait un peu « signature du registre des mariages », même notre « marraine » Nathalie Flautre, qui a suivi et encouragé le partenariat depuis le début, était présente. Ainsi qu’un journaliste local, qui nous a tiré une photo souvenir sur le banc dehors…

Pierre Emmanuel et Enzo, qui s’étaient un peu fait avoir le midi par mes grands parents sur les quantités de boisson, ont bien rigolé pendant toute la « cérémonie » mais ont quand même surmonté leur difficulté à se concentrer pour prendre quelques photos… J’avoue que quelques unes sont bien bien floues, mais ça nous permet quand même de garder un souvenir du moment! #EuropeAlcoologie-LesVerres

 

 

Ensuite, on est retournés à Souchez pour finir de tracter, et grâce à quelques renforts du bureau régional EELV NPDC, on a rapidement terminé le secteur…

Mais le clou du spectacle, ça a quand même été la virée de fin de journée à Vimy pour faire découvrir à PE et Enzo le « Monument Canadien », LE haut lieu local du « tourisme de mémoire » avec le cimetière « Notre-Dame de Lorette ».

C’est un lieu assez apaisant, – chargé d’émotion, certes, mais apaisant. Les environs étaient déserts (en même temps, un samedi soir l’hiver, c’est sur que…). Et même si le tout était assez brumeux (mais ça donnait un air mystérieux et évaporé très approprié), la vue était magnifique!

 

De là haut, la vue raconte l’histoire et la situation du canton: on discerne très nettement les terrils de Loos-en-Gohelle, qui rappellent que le canton se situe aux portes du bassin-minier, et que c’est d’ailleurs cela qui lui a valu d’être au coeur de la ligne de front pendant la Première Guerre Mondiale, le charbon étant bien évidemment à l’époque un enjeu stratégique du conflit!

 

Et bien évidemment, on n’a pas échappé à LA petite photo souvenir…  Qui nous a permis de faire une petite photo concours de « ciel bleu sur le monument canadien » avec Bernard Milleville (parce que lui aussi il a joué, sur le blog officiel de campagne que je vous invite d’ailleurs à visiter!).

Mais aussi, cette petite virée nous a fait voyager… un peu plus que prévu! Parce que la France a cédé ce terrain au Canada, et que nous n’étions donc officiellement plus en France l’espace de quelques minutes, pour le plus grand bonheur d’Enzo Poultreniez, en manque depuis 2 ans de caribous et de sirop d’érable..

Moi qui n’ait pas de vacances du 2ème semestre, j’en ai PRO-FI-TE à 200% ;)

C’était vraiment une chouette journée en tout cas. En fait, la campagne, c’est bon pour la santé :) On prends le grand air, on marche… Et c’est aussi et surtout du vivre ensemble!

Et la bonne nouvelle, c’est qu’on en a encore pour 15 jours (et même trois semaines parce que j’ose imaginer que vous n’en doutez pas: ON SERA AU DEUXIEME TOUR :)

 

Mots-clés : , , , , , , , , , ,

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 4 516 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :