Ni nucléaire, ni répression policière !

Communiqué de presse des Jeunes Verts relatif au procès des militants anti-nucléaires de Caen du 8 décembre 2010


Les Jeunes Verts apportent leur soutien aux militants antinucléaires du GANVA qui seront jugés demain mercredi àCaen.

Le 5 Novembre 2010, le « train de l’enfer » – le plus radioactif de l’histoire de France – était arrêté plus de 3H30 à Caen par des militants du GANVA (groupe d‘actions non-violentes antinucléaires). Les militants pacifistes s’étaient enchaînés au moyen de tubes métalliques passés sous les rails.

L’action était non-violente. Contrairement à la répression policière disproportionnée dont ont été victimes ses protagonistes. Trois militants ont été blessés (l’un a eu deux tendons de la main sectionnés, et les deux autres ont été brûlés et ont dû subir une greffe de peau).

 

Les sept activistes ont été mis en garde à vue, et ont fait l’objet d’un contrôle judiciaire. Ils ont du payer une caution de 16 500 euros. Mercredi 8 Décembre aura lieu à Caen l’un des plus important procès concernant une action de désobéissance civile contre le nucléaire.

 

Les Jeunes Verts soutiennent les militants et souhaitent une relaxe. Les militants du GANVA ont déjà trop payé la colère et la violence de notre Etat nucléaire. Les Jeunes Verts de Caen vous donnent d’ailleurs rendez-vous devant le TGI de Caen mercredi à 12h pour que ce procès soit également celui de la répression policière et celui du nucléaire.

 

Les Jeunes Verts

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s