Carnets de campagne/Episode 1: Eva Joly à Arras

Aujourd’hui débute légalement la campagne officielle! Mais évidemment, nous n’avons pas attendu le 7 mars pour faire campagne: le travail de terrain a commencé en janvier pour moi, et encore plus en amont pour Bernard!

Avec les premiers tracts distribués en février, on a commencé à vraiment prendre conscience que la campagne était lancée, et la motivation est encore montée d’un cran le 1er mars, jour de la venue officielle d’Eva Joly à Arras, en soutien aux candidats écologistes du coin aux cantonales.

Elle a commencé par faire un petit tour par Monchy-au-bois, pour réaffirmer l’opposition des écologistes au projet d’implantation d’une centrale à cycle combiné  au gaz.

Alors vous pouvez le voir, il faisait du vent… 😉  Et il faisait froid! Mais les vrais étaient là: Vincent Dhélin, notre secrétaire régional Nord-Pas-de-Calais, Marc Boulnois, le maire de Norrent-Fontes, entré en résistance contre la préfecture du Pas-de-Calais en refusant le démantèlement d’un camp de migrants installé sur sa commune, quelques candidats aux cantonales, etc.

Puis nous nous sommes tous retrouvés à Arras pour une réunion publique au cours de laquelle Eva a pu exprimer son soutien aux candidats présents, et expliquer en quoi il était urgent que des écologistes entrent au Conseil Général du Nord-Pas-de-Calais, ainsi que dans toutes les assemblées d’ailleurs!

J’ai eu le droit à un petit clin d’oeil Montpelliérain au moment où elle a affirmé que le département était l’un des plus morbides de France (en fait – plus qu’un clin d’oeil, c’était un regard appuyé et bien entendu qui signifiait « J’arrête pas de te le direeeeuuuuh!), et un autre lorsqu’une femme dans le public s’est levée pour clamer que le conseil général du Pas-de-Calais était à la limite de la consanguinité…

Alors non, on ne rigole pas…
Plutôt: on remonte les manches, on fait du terrain, et on change les choses en 2011?
Parce que quand même, un conseil général sans aucun représentant de la troisième force politique française, ça n’est pas sérieux!

 

Et puis pour la route (et pour le moral), petite photo de « couple » prise à l’issue du meeting!

 

Quant au #off, sachez que la soirée s’est terminée au café de la gare, en attendant le train retour, à refaire le monde  (enfin surtout le bassin minier et l’arrageois mais c’est un début non?) avec Bernard, Jean-François et Marie-Paule Caron ainsi qu’un représentant Montpellierain anonyme d’#EuropeAlcoologie-LesVerres…

Parce que soit disant qu’un meeting sans bière mais avec Coca, c’est un scandale… Et qu’il fallait aller réparer ça au « débit de boisson » comme on dit à Vimy!

Parce que cette campagne, elle m’apprend aussi à parler « l’#Intergénérationnel » 🙂 Et que ça pimente le tout!

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s