Skip to content

Le blog de Marine Tondelier

Ecologiste, élue d'opposition à Hénin-Beaumont et Conseillère Communautaire à la CAHC

Je vous l’avais déjà exposé, le canton de Vimy est immmmeeeense ! 20 communes, sur 5 intercommunalités, entre 20 et 30 kilomètres de long.

Du coup, l’opération « Réunions Publiques » n’est pas de la tarte: pas moins de 8 réunions publiques sont organisées sur le temps de la campagne officielle. Mais nous tenions réellement à en organiser, parce que la campagne, et ce notamment en milieu rural, doit être conviviale. Une campagne, ça épuise, alors si c’est pour en plus ne pas s’amuser…

La première réunion publique, c’était mardi à Bois-Bernard, et je vous avoue qu’il n’y avait pas grand monde (à mon avis c’était la faute à mardi gras, et comme on n’avait pas annoncé – ni prévu d’ailleurs – de crêpes, bah…). Ce qui ne m’a pas empêchée d’apprendre des choses sur la sociologie du milieu rural: on était en train de parler du fait que je sois « native de Bois-Bernard », puisque oui, j’y suis née, à la polyclinique, et y ait passé les quatre premiers jours de ma vie… Et là un des habitants explique qu’il est venu s’installer à Bois-Bernard en 1985. Ce à quoi un autre habitant réponds « quoi? Mais je savais paaas que t’étais pas d’ici! » – Ah bon…

Ca m’a un peu scotchée que quelqu’un qui soit arrivé dans une ville avant ma naissance ne soit toujours pas considéré comme « étant d’ici » mais il paraît qu’en attendant la troisième génération (et là tu es « d’ici »), les gens sont quand même gentils avec toi🙂 (ouf, me voici rassurée).

Ca m’a quand même interpellée cette histoire. Surtout que quand j’en parlais aux autres, tout le monde m’expliquais que « bah oui c’est normal, tout le monde se connait, alors… ». Même ma mère, originaire de Beaumont (AVANT la fusion avec Hénin-Liétard, hein) m’a assurée que c’était comme ça que ça se passait. Bon, bah d’accord, je prends note!

Bref, première réunion instructive, même si peu fréquentée… Mais carton hier a Thélus, avec plus de 50 personnes présentes (sur un village de 1300 âmes, c’est vraiment pas mal) pour écouter mais également pour nous interpeller!

Oui je sais c'est un peu flou mais pris du fond de la salle avec un Iphone puis envoyé par mms = ça rends pas pareil que les photos de Vivien!

 

Les interpellations ont surtout portées sur le manque de femmes au conseil général (ça m’a fait plaisir🙂 ), la manière dont on pourrait diminuer la vitesse de circulation dans la grand route, les solutions pour améliorer le quotidien des personnes en situation de handicap, l’A26 et enfin l’actualité du moment qui incrimine la gestion des maisons de mineurs par des élus socialistes… dont je tairai le nom mais je pense que tout le monde voit de qui je parle!

Les échanges étaient plutôt animés, et se sont poursuivis autour d’un verre (d’Oasis pas très local et pas très bio mais je vois ce que je peux faire pour qu’on ait de la bière des faucheurs et du jus de pomme bio à la prochaine réunion publique… enfin celle d’après plutôt, parce que je vois mal où je pourrai en trouver avant la réunion de ce soir à Neuville-Saint-Vaast!

En attendant je me concentre sur l’une de mes dernières journées de cours (snif, ça fait drôle quand même que ça s’arrête, même si ça s’annonce plus reposant après) et vous dit à plus tard pour de nouvelles aventures!

%d blogueurs aiment cette page :