Skip to content

Le blog de Marine Tondelier

Ecologiste, élue d'opposition à Hénin-Beaumont et Conseillère Communautaire à la CAHC

La tradition de voeux! Quelle PAR-FAITE occasion de ressusciter ce blog, sur lequel je l’avoue, je n’ai pas eu beaucoup le temps d’écrire depuis ces derniers mois (explications dans un prochain billet promis).

Je vous souhaite donc avant toute chose une excellente année 2012. Qu’elle vous apporte tout ce que vous en attendez, mais qu’elle soit en même temps riche en surprises, histoire de pimenter le tout!

Une progression de notre qualité de vie, l’amorce de la sortie du nucléaire, la progression des écologistes aux scrutins prévus, une plus grande étanchéité de la décision publique aux lobbys de tout bord, et enfin un changement de gouvernement qui permette l’apaisement de notre pays : ils sont nombreux, les cadeaux que l’année 2012 pourraient nous apporter.

Mais comme nous sommes trop grands pour croire aux père noël et trop dans la merde (je parle contexte global économico-socialo-dérapagexénophobepermanentodugouvernement-environnementalo-changementclimatico-logemento-politique) pour nous en remettre au sort, je vous préviens: pour éviter les mauvaises surprises, en 2012, il va surtout falloir y mettre du sien!

C’est pourquoi je vous souhaite à toutes et à tous, cette année, de, chacun à notre manière, faire campagne pour le changement.

Pour certains, cela prendra la forme politique. Nous serons présents sur les marchés, sillonnerons les villes et villages au rythme des porte-à-porte, rencontrerons des électeurs à l’occasion de réunions publiques, etc. Et cela donnera une raison d’être à notre engagement dans tel ou tel parti (de gauche😉 ). Car trop souvent, on se perd dans des débats abscons et on en oublie que le politique n’existe pas s’il n’est pas tourné vers l’extérieur. Vers nos concitoyens, que nous sommes quand même là, à la base, pour convaincre. En 2012, on aura donc le PLAISIR de nous évader un peu de nos 36 000 listes de discussions, tours de paroles interminables, scrutins internes certes palpitants mais parfois un peu kafkaïens… Et oui, enfin, on va se remettre à discuter écologie avec les personnes qui ne sont pas encore convaincue😉

Mais faire campagne pour le changement, ça n’est pas réservé aux militants politiques. Ca se passe chaque jour, partout en France. Lors qu’un lycéen pas forcément intéressé par la politique signe une pétition car il est choqué par la menace d’expulsion qui plane sur un de ses camarades. Quand des citoyens se révoltent contre leurs conditions de travail (ou de non travail d’ailleurs). Quand face aux loyers trop chers, des mal-logés réquisitionnent des logements. Quand des associatifs viennent sans relâche en aide aux populations roms, vietnamiennes, afghanes, vivant en camp dans des conditions tiers-mondesques sur nos territoires.

Quand le gouvernement n’est plus garant de nos conditions de vie et de la cohésion d’une société, c’est à chacun d’entre nous – tout en prenant son mal en patience – d’essayer d’oeuvrer au quotidien pour une société plus juste.

Cette société plus juste, c’est finalement ce que je vous souhaite à tous, pour résumer, en 2012. Et si vous ne voyez pas très bien comment vous pouvez y contribuer, je vous assure que quelques minutes peuvent suffire! Le 22 Avril, rendez-vous dans votre bureau de vote avec un bulletin de vote Eva Joly ;)*

Haut les coeurs. Vive l’écologie politique. Et vive 2012!

*Posologie: piqure de rappel obligatoire au moment des législatives les 10 et 17 juin 2012, sous peine de rechute grave😉

Étiquettes : , , , , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :