Rien n’arrête les écologistes à Hénin-Beaumont: ni la pluie, ni la grêle!

Image

Ce matin, Noël Mamère est venu nous prêter main forte sur le marché d’Henin-Beaumont!

Pour répondre aux mauvaises langues me soupçonnant de « déployer l’artillerie lourde » depuis la forte médiatisation de la circonscription, notez que ce déplacement était prévu de longue date. Noël, qui était déjà venu à Henin-Beaumont à l’occasion des municipales de 2009 pour soutenir la liste emmenée par Regine Calzia, avait depuis plusieurs mois promis de venir soutenir ma candidature, mais seule cette date était possible puisque Deputé de Gironde, il est lui aussi campagne, pour sa réélection.

Pour tout vous dire, Jean-Luc Melenchon ou pas, la campagne EELV suit donc son cours et les événements de campagne prévus depuis longtemps se poursuivent! (vous pouvez d’ores et déjà noter la date de notre grand meeting de campagne qui se tiendra le 31 mai à la salle des fêtes d’henin-Beaumont à 19h)

Bref, cette mise au point faite, allons à l’essentiel: ce fameux marché!

Le marché du mardi est toujours plus petit que celui du vendredi. Et ce matin, du fait du temps menaçant, la fréquentation n’était pas à son comble…

Mais nous sommes arrivés sous le soleil! Et après un petit café au Chanzy, avons pris la direction de la place de la République et engagé la discussion avec les habitants. « on se connaît non, vot’ tête me dit quekchose! »

Beaucoup reconnaissaient Noël, dont j’avais d’ailleurs annoncé la venue aux exposants la semaine dernière (« quoiiii, y’a ta mère qui vient? » criait un comique, recidivant ce matin « ca y est, t’as retrouvé ta maman? »).

Nombreux sont d’ailleurs ceux avec qui j’avais déjà eu l’occasion de discuter du travail de Noël sur le droit de vote des étrangers, car certains m’expliquaient regretter de ne pas avoir le droit de voter alors qu’ils travaillent, paient des impôts… En terme d’intégration, le problème n’est pas un manque de volonté, mais bel et bien de réelles barrières administratives!

Malheureusement, une bonne drache comme on les aime est venue perturber l’échange. Réfugiés sous une bâche d’un commerçant accueillant devant la caisse d’épargne, nous en avons profité pour donner quelques interview et pour constater que décidément, Eelv est bien peu chanceux avec la météo. Après le temps de toussaint le 14 aveu pour la venue d’Eva Joly et de Cécile Duflot, nous avons eu droit cette fois ci droit … Aux grêles!

Mais comme un ecolo ne recule jamais devant l’adversité (on est entraîné au combat ;)) et que rien n’arrêtera notre motivation, nous avons fini par reprendre notre tour du marché en direction de la place Wagon, la météo ayant entre temps décidé de se montrer plus clémente!

En tout cas, sur le trajet retour, j’ai constaté qu’une chose avait frappé Noël: la gentillesse des gens et leur volonté de discuter, même trempés 😉

Car c’est bien de cela que les héninois ont besoin: de politiques de terrain, faciles à joindre, disponibles pour échanger, débattre, discuter.

Et ceux que nous avons croisés ce matin nous l’on bien dit: le 17 juin, ils ne se tromperont pas de Marine!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s